French French

Télétravail, travail en espaces-partagés, travail en commerce, en espaces-verts, dans les garages, en « nomade »… Quel est le dénominateur commun? Pouvoir suivre le flotdes échanges sans fatiguer. Les oreilles sont au cœur de ces défis.Dans l’équation, le bruit représente un grain de sable qui opère dans tous les secteurs d’activité ; bafouant les besoins physiologiques de l’oreille. Sans le vouloir, sans le savoir, le bruit est source de destruction de valeur ajoutée liée au capital humain. Il est urgent de sortir de l’ignorance afin de rendre pleinement opérant les programmes de santé et de qualité de vie au travail. Il s’agit peut-être d’une clé pour opérer des choix d’implantation des espaces de travail ou de modes de travail adaptés.

Développer une nouvelle écologie santé performance du bruit dans l’entreprise

« Tout mettre en place pour éviter toute souffrance physique et morale au travail » tel est l’objectif commun partagé depuis la création de l’OMS et repris dans la loi de santé au travail. A ce jour, l’omniprésence des sollicitations acoustiques et leurs intensités affaiblissent les capacités humaines et créent par là-même des dysfonctionnements socio-économiques. C’est une nouvelle éthique de santé-performance que les experts de l’association JNA invitent à instituer dans l’entreprise pour générer un cycle vertueux de santé-performance durable. Les vertus d’une nouvelle écologie santé performance durable seront présentées au travers d’un nouveau document plaidoyer.

Sensibiliser et former pour sortirl’audition du « point aveugle»

Les entreprises comme les collaborateurs sont dans une quête commune de Bien-Être et de Qualité de Vie au Travail. Mais comment espérer la rendre concrète si un indicateur d’analyse est absent ? Il est urgentd’accélérer le mouvement de l’éducation à la santé intégrant les rôles fondamentaux de l’audition sur l’équilibre de santé et la performance. C’est par cet engagement commun que les actions de sécurité et de prévention trouveront une résonnance, en apportant du «sens».Avez-vous envie de porter des PICB si le seul élément de sens est l’obligation subie? L’enjeu est de découvrir l’audition comme un atout santé, forme et vitalitépour chacun et au rejaillissement collectif. Un outil novateur d’éducation à la santé auditive sera disponible début octobre :le Serious Game « Santé auditive, forme et vitalité au travail », une animation interactive et pédagogique.

Adapter la loi de santé au travailpour engager une éthique cohérente

A ce jour, la loi de santé au travail oblige à déclencher des actions de réduction du bruit au-delà de 80 dB. Cela correspond aux situations des secteurs de la production industrielle, du BTP etc. Qu’en est-il de la prise en compte desimpacts du bruit dans les autres situations de travail ?N’existe-t-il pas un vide juridique paradoxal ? La gêne du bruit n’est-elle considérée que comme une indisposition sensorielle personnelle ? Seule la loi peut légitimer l’audition comme un facteur universel incontournable de bien-être et de santé pour tous, que l’on travaille dans une TPE, un grand groupe, en bureaux ou sur chantier.

Le contexte actuel amène à redécouvrir les essentiels et prendre conscience de sa fragilité. Profitons de cette période où chacun a nécessité d’aller chercher en lui les ressorts de la confiance et les ressources pour passer le cap, rebondir et faire autrement. Se reconnecter à ses oreilles peut faire partie du « autrement » et dès lors, donnerune place différente au bruit et aux sollicitations sonores s’imposera naturellement.

Campagne Sante Auditive au Travail 2020

bannière web pour webzine