French French

L'allongement de la vie, une nouvelle philosophie de vie, une nouvelle philosophie économique

Attention, une révolution sociétale est en cours. La fin du "retrait" à partir de 60 ans est révolue. Le vieillissement de la population implique aussi de vieillir dans l'entreprise. Cela s'accompagne d'un changement de la conception de la vie, du vieillisement et de l'économie. 

Si la génération silencieuse, celle d'avant la seconde guerre mondiale a évolué dans l'idée de se mettre en retrait  de la vie professionnelle et de laisser la place aux jeunes, cette conception n'est plus valide. Les boomers sont une génération tampon et les X vont devoir changer de perspective. Dans The LongevityEconomy, le fondateur du MIT AgeLabJoseph F Coughlin indique que les plus de 50 ans représentent une véritable force économique avec des codes différents des seniors des générations précédentes. . Ne pas les considérer, c'est rater le virage du développement économique. 

Et selon Joseph F Coughin, les pays occidentaux ont déjà loupé  le coche. En effet, nos sociétés ont évolué dans une conception du vieillissement professionnel avec le retrait à un certain âge, avec l'idée adjacente de laisser la place  pour permettre aux jeunes d'entrer dans la vie professionnelle. A l'éqpoque ce schéma collectif est renforcé par un taux de mortalité encore élevé après 60 ans. Les retraités ne sont pas enviables. Etre senior c'est être vieux, c'est statistiquement être programmé à mourrir rapidement. Le marketing se focalise sur une captation des consommateurs de moins de 50 ans.

Le vieillissement de la population et l'énergie apportée par les boomers ont ouvert les portes à un changement culturel majeur : celle des loisirs et du Bien Vieillir sans pour autant, selon Joseph F Coughin, que la société de consommation s'adapte et s'oriente vers les besoins propres aux plus de cinquante ans. Un exemple concret est celui de l'invention des sachets de gruyère qui se referment aisément. Or, une personne de plus de 60 ans peut commencer à perdre en dextérité des mains pour être en réelle capacité d'apprécier cet usage. Le marketing reste orienté. Or, les plus de 60 ans vont devenir majoritairement plus nombreux sur la planète avec des codes de consommation différents de ceux des générations antérieures : envie de rester connecté à la vie active, besoin d'évoluer, ambition de s'épanouir.

Selon l'auteur de The Longevity Economy, les fabricants d'aides auditives ont su s'adapter à ces nouveaux codes culturels. La miniaturisation et la technologie embarquée répondent pleinement à la recherche esthétique et au besoin de matériels au service du dynamisme global. 

Pour l'auteur, il est ainsi urgent de rattraper ce décalage culturel afin d'accompagner les évolutions et de profiter d'un mass market substantiel au niveau mondial.