French French

Vous rencontrez des difficultés pour suivre des conversations dans les environnements bruyants ? Bonne nouvelle, une technologie performante et connectée existe pour vous permettre de retrouver une audition quasi-normale. En toute discrétion.


Alors qu'on estime à plus de 10 millions le nombre de Français touchés par une perte d'audition, seuls 20 % des individus souffrant de pertes moyennes à totales sont équipés d’une aide auditive. Il est pourtant prouvé que le déficit auditif a un impact négatif sur la qualité de vie, qu'il s'agisse de l'accès à l'emploi, des relations avec la famille et les amis ou même de la pratique de loisirs et aussi à la santé. Une perte d'audition peut entraîner d'autres complications : 90 % des personnes souffrant de problèmes auditifs déclarent en effet une autre déficience. Les risques de se retrouver en situation de solitude et d'isolement sont aussi augmentés, avec comme conséquence la plus fréquente la dépression, comme l'a démontré en 2014 une étude américaine de l'Institut national de la surdité et d'autres troubles de la communication (NIDCD) : seuls 5 % des adultes avec une bonne audition se sentent déprimés contre 11,4 % des personnes malentendantes. Malgré ces constats et face à ce problème de santé global, plusieurs années s’écoulent généralement entre le premier diagnostic et l’âge du premier équipement.

Perte auditive et préjugés

Contrairement aux idées reçues, le prix de l'appareil auditif n'est pas la première raison qui motive un retard ou un refus de s'équiper. Les freins sont aussi d'ordre psychologique et relèvent en partie d'un déni de la surdité : quand elle s'installe, les personnes concernées ont tendance à la compenser, continuent un temps à bien comprendre leur entourage et ne se perçoivent pas comme malentendants. Dans un sondage Opinion Way de 2011, 58 % des personnes interrogées déclaraient en effet préférer attendre que leur gêne auditive soit vraiment importante pour s’équiper. Cette minimisation de la perte auditive pourrait expliquer le retard d’équipement dans 31 % des cas, au coude à coude avec le stigma qui colle aux aides auditives, associées au handicap et au vieillissement : pour 40 % des sondés, s'appareiller « fait vieux ». Sans compter les critiques liées à l'esthétique et aux performances des appareils, souvent hâtivement jugés peu efficaces et peu discrets.
Mais, derrière ces réticences qui poussent les Français à reculer le moment du premier appareillage, se dessine surtout la crainte de devoir renoncer à leur vie « d'avant ». La perte auditive est pourtant loin d'être une fatalité et les progrès en audiologie ouvrent aujourd’hui la voie à de toutes nouvelles perspectives avec, en première ligne, l'aide auditive Oticon Opn S. Discret, confortable et performant, cet appareil marque une rupture technologique par rapport aux autres aides auditives car il permet justement de retrouver une compréhension de la parole comparable à celle d'une personne avec une audition normale, dans les environnements bruyants.

Un concentré de technologies de pointe

Parmi les faits d'arme d'Opn S, on notera que les audioprothésistes ne sont plus obligés de faire un compromis au moment de l’adaptation d'une aide auditive. Auparavant, avec les technologies disponibles, se posait systématiquement la question de comment gérer le Larsen sans affecter la qualité sonore. Un enjeu d'importance, puisque des études ont montré que même en cas de perte auditive légère, le cerveau peut subir des changements très tôt si la perte n'est pas traitée. Grâce à Opn S, ce risque est désormais évité puisque la précision du premier appareillage passe de 62 % à 84 % avant un réglage plus fin par la suite (Callaway, 2019). Mais la prouesse technologique majeure d'Opn S est d'offrir dans les environnements bruyants un effort cognitif réduit, une meilleure mémorisation et une meilleure compréhension de la parole, encore améliorée par rapport à Opn, la génération précédente : « Opn, avait déjà surpassé les technologies traditionnelles en augmentant de 30 % la compréhension de la parole, en diminuant de 20 % l’effort d’écoute et en permettant 20 % de mémorisation supplémentaire. Opn S va encore plus loin, en ajoutant encore 15 % de compréhension de la parole en plus, 10 % d’effort d’écoute en moins et encore 10 % de capacité de remémoration en plus. Ces performances préservent l’énergie mentale des utilisateurs, qui peuvent profiter pleinement de leur vie », détaille Eric Bougerolles, responsable Audiologie chez Oticon. Car au quotidien, le défi majeur pour un malentendant est de pouvoir échanger facilement avec plusieurs personnes et en milieu bruyant, sans se retrouver exclu parce qu'il n'entend pas ou qu'il entend mal

Renouer avec les interactions sociales

C'est ce que rend possible Opn S : en élevant le niveau de compréhension de la parole, l'appareil réduit l'écart entre les auditions déficiente et normale. Sa technologie embarquée permet au cerveau d'accéder à tous les sons pertinents dans un paysage sonore à 360°. Le principe est simple : si les oreilles entendent, c'est le cerveau qui « voit » et pour que les aides auditives suivent son rythme, le paysage sonore est analysé 100 fois par seconde. Ce flux continu permet au cerveau d'interpréter naturellement les sons, sans les bruits parasites qui sont atténués (Juul Jensen, 2019). Les utilisateurs sont alors capables de comprendre la parole de la même manière qu'une personne avec une audition normale et peuvent renouer avec des situations sociales auxquelles ils avaient dû renoncer.
Au-delà de ses performances en tant qu'appareil auditif, Opn S est aussi un petit bijou de connectivité qui se transforme en un casque stéréo sans fil pour passer des appels mains libres,  diffuser de la musique - avec un son haute qualité - depuis un smartphone ou encore écouter quelqu'un parler à distance grâce à la fonctionnalité microphone à distance. Là encore, Opn S se révèle être un outil de confort supplémentaire, synonyme d'une vie sociale retrouvée pour les utilisateurs qui peuvent interagir de façon optimale avec leur environnement.

Campagne Sante Auditive au Travail 2020

bannière web pour webzine