French French

Faire sien le protecteur individuel contre le bruit est désormais l’enjeu primordial pour s’assurer du port effectif des protections. Vécu comme imposé, le port du PICB est associé à une contrainte dont on se passait il y a peu. Mais préserver l’oreille fait partie des indispensables pour prendre soin de soi. Le PICB doit devenir l’ami forme et santé. Le rendre efficace et confortable sont des enjeux forts pour les fabricants. Ceux-ci travaillent à participer à cet enjeu de santé publique et parmi les nouveautés,  Api Pro Santé a inventé Fit In, une solution qui offre une alternative au silicone strié à filtre et au sur-mesure.

Une texture souple et agréable

Le Fit In propose une ergonomie s’adaptant à tous les conduits

De Philippe Metzger, Secrétaire général de l’association JNA et audioprothésiste

Pour beaucoup, la prothèse auditive est connue sous le nom de Sonotone. Sonotone a disparu car le secteur a vécu une grande révolution avec le passage au numérique. En 1900, le cornet acoustique est apparu, seul système pour amplifier le son. Graham Bell a réussi à intégrer un système électrique et il a inventé le microphone à charbon qui a donné lieu à la naissance du téléphone. Cette invention a également servi à la création des appareils auditifs. Les premiers appareils auditifs étaient donc constitués d’un boîtier avec une pile et d’un microphone à charbon. Cela permettait d’amplifier. Très rapidement, nous sommes passés à la lampe. L’appareil a

Les écouteurs (ou encore oreillettes) sont fournis d’office lors de l’achat de smartphone. Pensés à l’origine en kit mainslibres pour communiquer, ils n’ont pas été travaillés pour apporter une qualité de son et encore moins pour respecter une écoute saine de la musique. Il est alors nécessaire d’investir. Les fabricants de smartphones privilégient l’image au son. Que faut-il choisir ? Casque ou écouteurs de qualité ?

Le smartphone : le média musique après l'ordinateur pour écouter de la musique

Près d’un français sur 2 âgé de 15 ans et plus utilise l’ordinateur ou le smartphone pour écoute de la musique.
Une proportion qui dépend fortement de l’âge car près de 8 jeunes sur 10 âgés entre 15 et 18 ans utilise en

Les évolutions actuelles et celles à venir vont apporter des réponses à de nombreuses personnes et pas uniquement aux patients malentendants.

À ce jour, nous ne connaissons pas la réalité du futur technologique des appareils auditifs. Les dispositions actuelles offrent la possibilité de traiter le signal en classifiant l'environnement sonore des personnes. Ils vont être en mesure de différencier les sources de bruit et de privilégier ainsi la discrimination de la parole dans le brouhaha. La connectivité est désormais intégrée dans nos solutions auditives et elle nous ouvre de nouvelles perspectives.

L’objectif principal réside en la capacité de maintenir la compréhension de la parole en situation dite compétitive de bruit

Campagne Sante Auditive au Travail 2020

bannière web pour webzine