French French

Réalisé avec Philippe Metzger, secrétaire général de l’association JNA

Les aides auditives d’entrée de gamme sont des matériels bas de gamme ?

FAUX : Pour être référencées produits de santé, les aides auditives (appelées audioprothèses dans la loi de santé) doivent répondre à des normes strictes. La nouvelle nomenclature issue des négociations dans le cadre du “Reste à charge zéro” en audioprothèse définit une classe 1 et une classe 2.

Les matériels qui sont aujourd’hui proposés dans la classe 1 sont ceux qui faisaient partie de la gamme moyenne avant la nouvelle nomenclature. Par conséquent, le reste à charge zéro permet d’accéder à de meilleurs appareils.

La puissance de calcul des appareils de classe 1 permettent de répondre à la majorité des besoins de la population. Par ailleurs, le suivi des matériels qu’ils soient en classe 1 et en classe 2 est prévu sur 4 ans.

Les appareils de classe 2 sont plus performants et ceux de classe 1 vont moins m’aider à compenser mes difficultés ?

VRAI ET FAUX : Certes les appareils référencés en classe 2 offrent des performances différentes par des options supplémentaires de connectivités et le nombre de canaux pour affiner la performance dans le bruit. Si vous êtes un senior dont l’activité professionnelle repose sur les relations sociales par téléphone et en réunions, il sera nécessaire de vous orienter vers des appareils de classe 2 dont les fonctionnalités seront plus compétitives pour vous accompagner. Les appareils de classe 1 doivent répondre à un cahier des charges strict : permettre d’apporter le confort de compréhension dans la majorité des situations de vie.

Le “Reste à charge zéro” ne concerne que les aides auditives de la classe 1 ?

VRAI : Grâce à la prise en charge de la Sécurité sociale qui augmente et la garantie de prise en charge du “Reste à charge” par votre complémentaire santé, les aides auditives de la classe 1 seront sans compléments financiers de votre part. Le prix limite de vente des aides auditives de la classe 1 a été fixé à 1 700 € en 2018, 1 300 € en 2019 et 950 € en 2020.

Concernant les matériels de la classe 2, la prise
en charge Sécurité sociale et complémentaire santé se feront sur la même base que ceux de la classe 1 et le reste sera de votre poche.