French French

82% des Français pensent que la déficience auditive représente un frein à l'évolution professionnelle et à l'embauche. Et vous ?

En effet, l'enquête réalisée avec Ifop auprès de 1 000 individus fait apparaître que pour une très large majorité de Français la déficience auditive demeure un handicap à l'emploi. Parmi eux, 33 % estiment que cela constitue un obstacle très important.

L'analyse des résultats indique un double clivage :

Un effet d'âge : 75% des 18 - 24 ans considèrent qu'un handicap auditif peut constituer un frein dans le cadre professionnel contre 84% des 35 ans et 91% des 65 ans et plus.

Un effet de niveau de diplôme : les personnes les plus diplômées sont également celles qui estiment q'un

L'enquête Ifop-JNA "Bruit, Santé auditive et Qualité de Vie au Travail: quelles réalités ?" révèle que les jeunes sont particulièrement sensibles à la gêne du bruit et à ses impacts sur leur santé. En effet, 65% des 18-24 ans expriment cette gêne et indiquent les impacts sur leur vie professionnelle et personnelle. Alors que c'est aussi cette génération qui écoute la musique avec écouteurs sans modération, comment expliquer ce paradoxe. Explications de Rémy Oudghiri, sociologue.

Cette enquête montre en effet que la jeunesse est particulièrement sensibilisée par la gêne du bruit sur leur lieu de travail. Ces jeunes sont concernés en premier chef. Ils évoluent dans la culture du décloisonnement:

- décloisonnement des espaces

A l’occasion de la 3e édition de la campagne “Semaine de la Santé Auditive au Travail” qui s’est tenue du 15 au 19 octobre 2018, les experts de l’association JNA ont souhaité évaluer la réalité des impacts du bruit et des nuisances sonores subis sur le lieu de travail par les actifs exerçant une activité professionnelle. Et les résultats sont éloquents. La gêne du bruit est bien réelle. Les impacts santé, performance et qualité de vie existent bien et dépassent la seule sphère professionnelle.

La gêne du bruit au travail : un enjeu bien réel pour tous les actifs en poste

6 actifs sur 10 en activité professionnelle se disent personnellement gênés sur leur lieu de travail.

Le ressenti est plus largement partagé chez

Campagne Sante Auditive au Travail 2020

bannière web pour webzine